Pr Yvette Rachel KALIEU ELONGO

Le Droit des affaires en mouvement

L’année 2015 débute avec le grade de Professeur titulaire

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Installée le 06 janvier 2015 comme Vice-Doyenne chargée de la Recherche et de la Coopération de la FSJP de l’Université de Dschang, vous avez été remplacée dès le lendemain et redéployée au vice-décanat chargé de la Programmation  et du Suivi des Activités académiques. Quel commentaire ces mutations de l’année 2015 suscitent chez vous ?

C’est vrai que l’année 2015, que je pensais commencer tranquillement dans mes nouvelles fonctions de Vice-Doyenne chargée de la Recherche et de la Coopération, ne va pas se dérouler dans le calme que j’espérais. Nécessairement, on ne peut être que surpris par une nomination qui arrive si tôt.   Mais on doit s’y faire, en se disant que la décision prise par le ministre de l’Enseignement supérieur est sans doute une décision juste. Je dois simplement me préparer à exercer ces nouvelles fonctions que j’ai côtoyées plus ou moins.

Nouvelle Vice-Doyenne chargée de la Programmation et du Suivi des Activités académiques  à la FSJP de l’Université de Dschang, avez-vous une idée de ce que vous y allez faire ?

Ce vice-Doyen a suffisamment à faire. Il s’agit de programmer toutes les activités de la faculté, lesquelles  vont  des  cours magistraux aux travaux dirigés, en passant par les examens à tous les cycles. Et ce n’est pas de tout repos. Le travail de programmation est la cheville ouvrière dans les activités de programmation.

Il y a également pour ce début de l’année 2015, votre admission au grade de Professeur titulaire des Universités, à l’issue des travaux du Comité consultatifs des institutions universitaires de décembre 2014. Comment accueillez-vous cette nouvelle ?

Après dix années exactement passées au grade de Maître de Conférences, j’ai été admise au grade de Professeur titulaire. Je ne peux qu’en être enchantée. C’est l’aboutissement d’une carrière d’enseignante de rang magistral entamée il y a une dizaine d’années. Je suis satisfaite que ce soit arrivé. C’est vrai que je n’en avais pas fait un pari, puisque c’est une suite logique. Je souhaite simplement que cette promotion soit mise au service des étudiants grâce à qui, j’ai pu arriver à ce stade.

 

Interview réalisée  par H.A et U.K

 

Précédent

Yvette Rachel KALIEU ELONGO : La société anonyme à objet sportif, une imposture en droit camerounais

Suivant

La dématerilisation des valeurs mobilières dans l’espace ohada : l’apport décisif du législateur camerounais

  1. Williams Tsopbeing

    Je tiens à adresser toutes mes félicitations au Professeur pour son grade de Professeur titulaire.

Laisser un commentaire

Close

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén