Non remboursement des crédits bancaires  au Cameroun : de nouvelles sanctions désormais prévues.

Le père Noël n’a pas fait de cadeau aux clients des établissements de crédit et de microfinance. La loi fixant certaines règles relatives à l’activité de crédit dans les secteurs bancaire et de la microfinance au Cameroun promulguée le 24 décembre 2019  prévoit désormais que le non remboursement des crédits bancaires c’est-à-dire ceux octroyés par les établissements de crédit et les établissements de microfinance exerçant au Cameroun,  peut, en cas  de non remboursement, faire l’objet de sévères sanctions. Il s’agit d’une part de l’interdiction de crédit et d’autre part des sanctions pénales qui peuvent être prononcées tant à l’encontre des personnes physiques que des personnes morales.

Lire la suite