Pr Yvette Rachel KALIEU ELONGO

Le Droit des affaires en mouvement

Mois : mars 2020

La déclaration de soupçon en matière de blanchiment de capitaux dans la CEMAC: 10 questions pour comprendre les règles applicables


La déclaration de soupçon en matière de blanchiment de capitaux dans la CEMAC: 10 questions pour comprendre les règles applicables

Pr Yvette Rachel KALIEU ELONGO
  • Qu’est-ce que la déclaration de soupçon  en matière de blanchiment de capitaux ?

Encore qualifiée d’obligation de déclaration des opérations suspectes, il s’agit d’une obligation qui consiste pour les organismes et les personnes qui y sont assujettis à déclarer à l’Agence Nationale d’Investigation Financière (ANIF) un certain nombre d’opérations considérées comme suspectes parce qu’elles peuvent être en lien avec des infractions de blanchiment des capitaux ou de financement du terrorisme.

Lire la suite

La cybercriminalité dans la banque : « Quelles précautions à prendre, Et que faire en cas d’intrusion malveillante »

La cybercriminalité dans la banque : « Quelles précautions à prendre, Et que faire en cas d’intrusion malveillante »

Abdoulaye Amara TOURE
Président AJBEF-MALI/ Juriste banque/
Cyberjuriste

On distingue aujourd’hui la criminalité ordinaire d’une criminalité spécifique qu’on désigne sous le vocable de la cybercriminalité qui  s’entend d’un ensemble d’actes humains liés à l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication(TIC).

Ainsi, internet génère sa propre délinquance, avec des délinquants qui se reconvertissent au numérique dans la mesure où les risques sont moins importants pour eux et les gains plus élevés que dans la criminalité classique. Par exemple un simple courrier d’un collègue de travail peut capter des informations plus sensibles d’une banque, tels que les fichiers des clients, les remises etc..

Quatre grandes catégories d’infractions peuvent être identifiées :

Lire la suite

Close

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén